Se former à son initiative

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) permet d’acquérir des  droits à la formation professionnelle (heures CPF). Ces droits sont inscrits dans un compte d’heures qui suit l'individu tout au long de sa vie professionnelle. Le CFP sert à financer des projets de formation.

Le CPF s'adresse aux salariés et aux demandeurs d'emploi. Sont éligibles au CPF :

  • les formation préparant à une certification inscrite sur les listes du CPF,
  • les bilans de compétences professionnelles
  • les formations permettant d'acquérir le socle de connaissances et de compétences professionnelles (certification CléA),
  • l’accompagnement à la validation des acquis de l'expérience (VAE).

Le Congé Individuel de Formation

Le Congé Individuel de Formation (CIF) permet à tout salarié de s'absenter de son poste pour suivre une formation afin de se qualifier, d'évoluer ou de se reconvertir. Il est mis en œuvre à l'initiative du salarié indépendamment du plan de formation de l'entreprise.

Qui est concerné ?

Le CIF est accessible à tous les salariés, sous certaines conditions d'ancienneté :

  • Pour les salariés en CDI : justifier d'une ancienneté d'au moins 24 mois, consécutifs ou non, en tant que salarié, dont 12 mois dans la même entreprise (36 mois dans les entreprises artisanales de moins de 10 salariés).
  • Pour les salariés en CDD : avoir travaillé 24 mois consécutifs ou non au cours des 5 dernières années, dont 4 mois en CDD dans les 12 derniers mois. Le CIF "CDD" se déroule en dehors de la période d’exécution du contrat de travail à durée déterminée.
  • Pour les salariés en intérim : avoir totalisé, au cours des 18 derniers mois, 1 600 heures dans la profession, dont 600 heures dans l’entreprise de travail temporaire où s’effectue la demande.

Durée des parcours de formation

La prise en charge du CIF est d’une année maximum pour les formations à temps complet ou de 1 200 heures pour les formations à temps partiel.
La durée minimale d’un CIF est de 30 heures.
La formation peut se dérouler en plusieurs temps, sur une durée de 3 ans maximum.

Quel financement ?

Le financement du congé individuel de formation est principalement assuré par les FONGECIF (ou, pour quelques secteurs professionnels comme le spectacle, l'agriculture, l'économie sociale, par les OPCA de branche).

Selon les règles de prises en charge des organismes financeurs, le financement peut prendre en charge :

  • la rémunération,
  • le coût de la formation,
  • les frais de transport,
  • les frais d’hébergement.