Se former

Le Compte Personnel de Formation (CPF)

Le Compte Personnel de Formation (CPF) est un droit attaché à la personne. Depuis le 1er janvier 2019, ce droit n'est plus estimé en heures mais en euros. Il permet de financer tout ou partie d'un projet de formation.

Le CPF s'adresse aux salariés, aux non-salariés, aux demandeurs d'emploi. Les salariés en contrat de professionnalisation ou contrat d’apprentissage acquièrent des heures sur le compte CPF au même titre que les autres salariés.

Depuis le 1er janvier 2019, les formations éligibles au CPF sont :

  • les diplômes, titres à finalité professionnelle, certificats de qualification professionnelle (CQP) ou blocs de compétences, inscrits au RNCP,
  • les certifications ou habilitations enregistrées dans le répertoire spécifique des certifications et habilitations (RSCH)
  • les actions de validation des acquis de l'expérience (VAE),
  • les bilan de compétences,
  • le permis B et poids lourd,
  • les actions d'accompagnement et de conseil destinées aux créateurs ou repreneurs d’entreprises,
  • les actions liées à l'exercice de missions de bénévolat ou de volontariat.

Désormais le CPF est crédité non en heures mais en euros à la fin de chaque année. Le montant inscrit sur le compte est de :

  • 500 € par an, pour tous les actifs, à l'exception de ceux travaillant moins d'un mi-temps (alimentation au prorata du temps travaillé). Le plafond maximum du compte est fixé à 5 000€ ;
  • 800 € par an pour les salariés faiblement qualifiés (niveau à préciser par décret) et les bénéficiaires de l'obligation d'emploi. Le plafond maximum du compte est fixé à 8 000€ ;

Sont également créditées en euros, les heures acquises avant 2015 au titre du DIF restent utilisables jusqu'au 1er janvier 2021.

Recherchez une formation éligible CPF en Aquitaine

En savoir plus sur le CPF

Le Contrat de Professionnalisation

L’Acifop, Centre de Formation de la CCI Bordeaux Gironde, propose, dans le cadre de contrats de professionnalisation, 6 diplômes et titres reconnus par l'Etat, dans les filières Commerce/Vente/Relation-Clients et Administration/Gestion des entreprises.

Modalités du contrat de professionnalisation

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail qui permet, grâce à une formation en alternance, d'acquérir une qualification (diplôme, titre, certificat professionnel…) reconnue par l’Etat et/ou une branche professionnelle.

Ce contrat alterne des périodes d’enseignement général et professionnel en centre de formation et des périodes de travail en entreprise dans une activité en rapport avec la qualification visée.

Il peut être à durée déterminée (6 à 12 mois). Cette durée peut être portée à 24 mois pour les personnes sans qualification ou les bénéficiaires du RSA (Revenu Solidarité Active), de l’ASS (Allocation de Solidarité Spécifique) de l’AAH (Allocation aux Adultes Handicapés) ou sortant d’un contrat aidé. Par ailleurs, la plupart des branches professionnelles autorisent la signature du contrat pro pour une durée de 24 mois notamment pour les préparations de diplômes.

Le contrat de professionnalisation peut également être à durée indéterminée ; la durée de l’action de professionnalisation est alors définie selon les règles ci-dessus.

Pour qui ?

Le contrat de professionnalisation s’adresse :

  • aux jeunes âgés de 16 à 25 ans
  • aux demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus
  • aux bénéficiaires du RSA, de l’ASS ou l’AAH
  • aux personnes ayant bénéficié d’un contrat unique d’insertion

Il peut être conclu par tout employeur du secteur marchand assujetti au financement de la formation professionnelle.

Quelle rémunération ?

Le salarié sous contrat de professionnalisation perçoit une rémunération calculée sur la base d’un pourcentage du SMIC ou du salaire minimum conventionnel qui varie selon l’âge, le niveau de qualification et le secteur d’activité de l’entreprise.

Comment est financée la formation ?

La formation est gratuite pour le salarié. Elle est financée par l’entreprise qui demande une prise en charge auprès de l'OPCA dont elle dépend.

L'accompagnement et les aides financières de Pôle Emploi

Des dispositifs d'accompagnement et des aides financières sont mises en œuvre pour soutenir et accompagner les demandeurs d'emploi dans leur démarche de formation et notamment :

  • L'Action de Formation Conventionnée par Pôle emploi (AFC)
  • La Préparation Opérationnelle à l’Emploi individuelle (POE I)
  • L'Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR)
  • L'Aide Individuelle à la Formation (AIF)

.